Méditation et mise en pratique de sourate Alfatiha

بسم الله الرحمن الرحيم والصلاة والسلام على رسول الله

Dans cet article nous allons voir quelques enseignements d’après plusieurs tafsir (exégèse) de ces 7 versets grandiose qui ont été révélés à notre noble prophète صلى الله عليه و السلام et dont personne n’a jamais reçu d’égal.

{Louange à Allah Seigneur de l’univers, le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux Maître du Jour de la rétribution}

C’est comme si Allah  disait : Ô Mes serviteurs si vous me louez  et que vous me rendez Ma Grandeur pour la perfection de Mon essence et de Mes attributs, alors louez-moi car Je suis Allah. Et si c’est pour la bienveillance, l’éducation et les bienfaits alors ( sachez ) que je suis {le Seigneur de l’univers } . Si cela concerne l’espérance et l’espoir vis-à-vis du futur alors ( sachez ) que Je suis {Le Tout Miséricordieux Le Très Miséricordieux}. S’il s’agit de la peur alors Je suis {Le Roi du jour de la rétribution}. Alaloussi

{Louange à Allah Seigneur de l’univers, le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux Maître du Jour de la rétribution, C’est Toi (Seul) que nous adorons, et c’est Toi (seul) dont nous implorons secours. Guide-nous dans le droit chemin}

Lorsque l’on demande à Allah la guidée afin d’être sur le droit chemin , le serviteur doit s’empresser de la demander.  Allah enseigne donc à Son serviteur la manière de l’invoquer : et Il leur a ordonné de faire précéder leurs affaires par les louanges parfaites destinées  à Allah ainsi que les éloges, et de lui manifester Sa majesté, tout en rappelant que Son serviteur est dans un état d’adoration et qu’il applique Son unicité. Voici donc deux chemin qui mène vers ce qu’il demande : la première qui consiste à demander par Ses noms et attributs et la deuxième qui consiste à montrer que l’on est dans un état d’adoration voué à Lui exclusivement. Ainsi par ces deux chemins, l’invocation ne pourrait être refusée.  Ibn Alqayyim

{C’est Toi (Seul) que nous adorons, et c’est Toi (seul) dont nous implorons secours.}

L’adoration a précédé la demande de secours, en vertu de l’avancement de ce qui est d’ordre général sur ce qui est d’ordre particulier, car Allah a fait précéder Son droit sur le droit de Son serviteur. Il y a lieu de signaler que le mot adoration est un nom qui englobe tout ce qu’Allah aime et agrée comme oeuvres et paroles apparentes et secrètes. Quant à la demande de secours, c’est le fait de compter sur Allah pour obtenir des avantages et éloigner des torts, avec la confiance absolue d’obtenir cela. L’adoration d’Allah et le fait d’implorer Son secours sont les moyens les plus adéquats pour gagner le bonheur éternel et le salut face à tous les maux. La mention de la demande de secours après l’adoration, bien qu’elle en fasse partie, a pour but de montrer le besoin de l’homme de demander secours à Allah dans tous ses actes d’adoration. En effet, si Allah ne lui apporte pas secours, l’homme ne pourra jamais accomplir ce qui lui est ordonné ni éviter ce qui lui est interdit. Assa’di

{C’est Toi (Seul) que nous adorons, et c’est Toi (seul) dont nous implorons secours.}

L’adoration est le plus haut degré de la soumission, il n’est pas permis non seulement au niveau religieux mais aussi au niveau de la raison de la vouer à autre qu’Allah. Et ce étant donné qu’Il est Le seul en droit d’être adoré, parce qu’Il est Allah, pour Son secours, et les immenses bienfaits de la vie et de l’existence. Alaloussi

{C’est Toi (Seul) que nous adorons, et c’est Toi (seul) dont nous implorons secours.Guide-nous dans le droit chemin}

Allah a mentionné le verbe adoré au pluriel ce qui montre un ordre destiné à plusieurs personnes comme la prière qui a été légiféré en groupe, ainsi personne ne peut faire exception à l’adoration.  Albaqa’i

{Guide-nous dans le droit chemin}

Le besoin de la guidée est plus grand que le besoin d’obtenir la victoire et la subsistance; néanmoins il n’y a pas de rapport en apparence entre la guidée d’un côté et la victoire et la subsistance de l’autre; mais si l’homme est guidé c’est qu’il fait parti des pieux, or {celui qui craint Allah Il lui accorde une issue et Lui accorde sa subsistance de là où il ne s’y attend pas}. Ibn taymiyah

{Guide-nous dans le droit chemin}

Lorsque le serviteur d’Allah dit guide nous sur le chemin droit il demande que ses pas soient raffermis sur le chemin sur lequel Allah l’a guidé dans cette vie d’ici-bas. Tout comme le raffermissement de ses pas sur ce que l’on appelle assirat, le pont le jour de la résurrection. D’après Abdallah Ibn Massoud رضي الله عنه , le Prophète صلى الله عليه و السلام a dit: « le pont est fin comme la lame de l’épée, il est dangereux et glissant. Les gens vont le traverser en fonction de leur lumière, certains vont le traverser comme une étoile filante, certains vont le traverser comme un clin d’oeil, certains vont le traverser comme le vent, certains en courant, certains en trottinant.
Ils vont le traverser en fonction de leurs actes au point où celui dont la lumière est sur ses gros orteils aura une main qui tombe et l’autre accrochée, un pied qui tombe et l’autre accroché, les côtés de son corps seront touchés par le feu ». (Rapporté par Al Hakim et authentifié par Alalbani), {Certes, Allah commande l’équité, la bienfaisance et l’assistance aux proches. Et Il interdit la turpitude, l’acte répréhensible et la rébellion. Il vous exhorte afin que vous vous souveniez.}sourate 16 verset 90.

Verset

Au nom d’Allah

Jour de la rétribution

 

La signification

C’est-à-dire : Je commence ma lecture avec l’aide et le nom d’Allah

Le jour de la récompense et des comptes

 

 
La mise en pratique des versets

1. Invoquez Allah, et commencez l’invocation par évoquer la louange et les éloges d’Allah tout comme sourate Alfatiha commence, ensuite demandez-Lui ce que vous voulez tout comme se termine sourate Alfatiha { Louange au Seigneur de l’univers },{ Guide nous sur le droit chemin}.

2. Sourate alfatiha est la plus grande des sourates du Coran et celle qui est la plus lue. Lisez son tafsir parmi les tafsirs et multipliez la méditation de ses versets. {Au nom d’Allah, Le Tout miséricordieux Le Très miséricordieux…} Jusqu’à la fin de la sourate.

3. Trouvez les groupes des gens de bien, de bonté et faîtes partie au maximum des gens qui les fréquentent et de leurs assises.

 

Remarque :

1. Cette sourate se divise entre Allah et Son serviteur; ainsi {C’est Toi que nous adorons} et ce qui vient avant dans la sourate est pour Allah, {C’est Toi dont nous implorons le secours} et ce qui vient après est pour le serviteur. Fais donc bien attention à ceci {C’est Toi que nous adorons et c’est Toi dont nous implorons le secours}.

2. Vous ne pourrez jamais adorer Allah d’une véritable adoration jusqu’à ce que vous l’imploriez pour cela, {C’est Toi que nous adorons et c’est Toi dont nous implorons le secours}.